Rechercher

DE L’EFFICACITE DE L’ACUPUNCTURE DANS LE TRAITEMENT DE LA FIBROMYALGIE

Dernière mise à jour : 8 févr. 2020

La fibromyalgie est une maladie encore mal comprise (elle n’a été reconnue comme pathologie à part entière par l’OMS qu’en 1992) : invalidante puisqu’elle limite les activités au quotidien, les résultats médicaux n’en apparaissent pas moins normaux.

Pourtant, ce syndrome rhumatismal d’évolution chronique se caractérise par une douleur diffuse le long de la colonne vertébrale (vertèbres cervicales, thoraciques et lombaires) et dans les articulations (coudes, genoux). L’intensité de cette douleur est fluctuante : de sourde, elle peut se révéler aigüe en période de crise. Cette dernière, selon la convergence de plusieurs cas, ferait suite à un traumatisme physique, tel une chute, ou à un choc affectif (deuil, traumatisme psychique remontant à l’enfance…). Les causes du mécanisme sont encore mal connues, même si certaines recherches récentes soulèvent la responsabilité de certaines hormones, ou de facteurs génétiques prédisposants. En effet, le syndrome serait avant tout induit par un dysfonctionnement du système nerveux et de la transmission neuronale qui empêcherait un contrôle efficace de la douleur.

D’autres symptômes s’ajoutent à ce fond algique persistant : mauvais sommeil (voire insomnie), fatigue persistante, syndrome du côlon irritable, maux de tête…

Le traitement allopathique de la maladie repose essentiellement sur la prise d’antalgiques et d’anti-inflammatoires non-stéroïdiens (mais d’autres médicaments, comme les antidépresseurs, peuvent être prescrits). Cependant, la pratique régulière d’une activité physique, le suivi psychologique, la relaxation et l’hypnose se sont également révélés efficaces, tout comme l’acupuncture.

En effet, une étude du British Columbia Medical Journal (BCMJ) a montré l’efficacité de l’utilisation des aiguilles pour traiter les symptômes de la fibromyalgie : vingt patients (âge moyen de 46 ans) ont participé à des sessions d’acupuncture deux fois par semaine pendant 12 semaines, et, en parallèle ont suivi des séances de suivi psychologique. À la fin de l’essai, 7 participants ont montré une nette amélioration de leurs symptômes (estimée à 50% ou plus selon leur évaluation personnelle de la douleur). L’un d’entre eux a même rapporté une amélioration de 78%. Dix ont déclaré une amélioration modérée (entre 21 et 50%), tandis que seulement trois patients ont signalé des progrès estimés entre 10 et 12%.

Ainsi, l’acupuncture associée à un suivi psychologique et à des conseils à appliquer au quotidien peut améliorer très significativement les symptômes de la fibromyalgie.

Source: http://www.bcmj.org/article/treatment-fibromyalgia-acupuncture-and-counseling

11 vues